L'envers des rimes

accueil des poètes et des nouvelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Tout vient aux poings à qui sait étendre...

Aller en bas 
AuteurMessage
François Ville

François Ville

Nombre de messages : 137
Age : 42
Localisation : Noisiel (77)
Date d'inscription : 26/09/2005

Tout vient aux poings à qui sait étendre... Empty
MessageSujet: Tout vient aux poings à qui sait étendre...   Tout vient aux poings à qui sait étendre... Icon_minitimeSam 12 Nov - 3:19

Tout vient aux poings à qui sait étendre...

Liberté de l'agresse,
Irrespect impuni,
Bien des délits progressent,
Et le peuple frémit.

Délinquants jeunes et vils,
Aux agressives hormones,
Ont l'acné juvénile,
Et le ton qui détonne.

Jeunes filles en pleurs,
Dans l'ampleur des tournantes,
Des crimes ont l'honneur,
D'être monnaie courante.

Arsenal bien en vue,
Pour braquages rapides,
Cash du siècle au menu,
De brigands intrépides.


Jamais cambriolés,
Ostentatoires et riches,
Dans des cabriolets,
De beaux dealers s'affichent.

Prise de rixe folle,
Branle-bas de combat,
Les couteaux à l'école,
Ont primé les compas.

Attention à la tension,
Risques certains d'émeutes,
Gangs en pleine ascension,
Comportements de meutes.

Kidnappeurs tortionnaires,
Qui n'a peur du bourreau,
Des pédophiles aux airs,
Du collègue de bureau.

Acquitté l'assassin,
Libres récidivistes,
Équité: terme vain,
Qui a quitté la piste.

Convoyeurs de fonds, morts:
Paroles démagos...
Mais pour des magots d'or,
A quoi servent ces mots.

Au sein de tours d'ivoire,
Sourds aux sons de la grogne,
Les sphères du pouvoir,
Laissent faire et s'en cognent.

Au cœur de villes informes,
Des voleurs et gendarmes,
Pendant que les gens dorment,
Jouent à leur jeu sans charme.

A cent lieues d'être hilares,
Sous leur bien belle allure,
Des reporters bavards,
Commentent les bavures.

Bon diffuseur d'angoisses,
L'odieux-visuel idiot,
Exhibe ce qui froisse,
La joie des plus joviaux.

Par l'emploi de formules,
Utilisées fort mal,
L'information accule,
A la peur animale.

Besoin de mises aux poings,
Franchir le mur du sang,
Jouissance n'est pas loin,
Pour nous, êtres violents.

30/07/02 François Ville


Dernière édition par le Sam 12 Nov - 11:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Francois-Ville/108928702406
Natacha Péneau

Natacha Péneau

Nombre de messages : 1684
Date d'inscription : 26/09/2005

Tout vient aux poings à qui sait étendre... Empty
MessageSujet: Poème prémonitire   Tout vient aux poings à qui sait étendre... Icon_minitimeSam 12 Nov - 6:09

Que c'est triste La France
Sous cette graine de violence !

Un poème prémonitoire écrit en 2002 est tout à fait à l'ordre du jour ...
Merci, mais que de tristesse que de violence...
Amicalement
Natacha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natacha-peneau.fr
François Ville

François Ville

Nombre de messages : 137
Age : 42
Localisation : Noisiel (77)
Date d'inscription : 26/09/2005

Tout vient aux poings à qui sait étendre... Empty
MessageSujet: Re: Tout vient aux poings à qui sait étendre...   Tout vient aux poings à qui sait étendre... Icon_minitimeSam 12 Nov - 12:17

Moi aussi ça me rend extrêment triste car cette violence est absurde. Ces gamins ont tort et ne le comprennent pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Francois-Ville/108928702406
Morine

Morine

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 25/09/2005

Tout vient aux poings à qui sait étendre... Empty
MessageSujet: Re: Tout vient aux poings à qui sait étendre...   Tout vient aux poings à qui sait étendre... Icon_minitimeMar 15 Nov - 12:13

Falait-il se nommer Ville pour écrire enfin cela ?

Le portrait est fidèle, même s'il faut en pleurer.

Et moi aussi, je verse une larme à ces enfants meurtris qui s blessent eux-mêmes sans même s'en rendre compte. Combien ont-ils manqué en amour, en attention et en disponibilité pour qu'ils deviennent ces loups qui hantent nos cités ? Je ne veux pas y penser et pourtant c'est là qu'on a tous démisionné, à force de ne plus penser.

Amitié,
Morine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François Ville

François Ville

Nombre de messages : 137
Age : 42
Localisation : Noisiel (77)
Date d'inscription : 26/09/2005

Tout vient aux poings à qui sait étendre... Empty
MessageSujet: Re: Tout vient aux poings à qui sait étendre...   Tout vient aux poings à qui sait étendre... Icon_minitimeMar 15 Nov - 22:42

Par contre j'ai du mal à me sentir coupable Morine pour les actes perpétrés par ces jeunes.
Il faut quand même bien comprendre que brûler des voitures, détruire, et passer à la télé est très amusant ! Montée d'adrénaline assurée. En plus pour peu que tu ais moins de 18 ans si tu es arrêté tu es relaché le lendemain. C'est vraiment super !
Je crois à partir de là qu'il ne faut pas instrumentaliser ce qu'ils font et leur prêter une idéologie quelconque genre ce sont des victimes avant tout ou c'est un djihad ou c'est contre le libéralisme ou c'est pour la dignité et le respect...
C'est avant tout un jeu.

Tout ça à cause de la démission de leurs parents. Pourquoi cette démission et comment renouer avec la responsabilisation, voilà les bonnes questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Francois-Ville/108928702406
Contenu sponsorisé




Tout vient aux poings à qui sait étendre... Empty
MessageSujet: Re: Tout vient aux poings à qui sait étendre...   Tout vient aux poings à qui sait étendre... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout vient aux poings à qui sait étendre...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (année 128) tout vient à point pour qui sait attendre ? aemond&allaya
» Tout vient à point pour qui...
» les choses qui te sont irremplaçable!
» Que pensez-vous de ce vendeur eBay ?
» BORDEREAU 512 quater : "tout vient à point..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'envers des rimes :: VOS ECRITS :: VOS POEMES-
Sauter vers: