L'envers des rimes

accueil des poètes et des nouvelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 A Marie Madeleine

Aller en bas 
AuteurMessage
georges gabriel

georges gabriel

Nombre de messages : 131
Age : 76
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 10/01/2009

A Marie Madeleine Empty
MessageSujet: A Marie Madeleine   A Marie Madeleine Icon_minitimeSam 14 Fév - 15:36


A Marie Madeleine Sanstitrebi1


A Marie-Madeleine

Elle s’en était allée sur la pointe des pieds,
Sans un mot, sans un cri, telle une ombre qui passe.
Les larmes dans ses yeux inondaient sa disgrâce,
Une goutte de sang scellait son poing fermé.

Dans les ruelles sombres au gré de son errance
Sous les rires narquois de mornes individus,
Le cœur défait, vidé de son amour perdu,
Que les mains des bourreaux plongèrent au silence.

Elle avait tout tenté afin de le sauver,
Offrant jusqu’à sa vie, priant qu’on la lui prenne
Et s’écroula brisée en entendant la peine
Que cet édile infâme venait de prononcer.

Elle suivit le cortège ne sachant plus que faire,
Ignorant le pourquoi cette foule abreuvait
D’injures et de crachats son tendre bien aimé,
Dont le chemin montait jusqu’au lieu du calvaire.

Lorsque tout fut fini, quand le rideau tomba,
Par la pierre roulée au devant de la tombe,
Elle s’en repartit se diluant dans l’ombre
De celui qui en elle son verbe déposa.

A son tour à présent de prendre la relève,
De faire suivre les mots, les encouragements,
Remettant aux amis le glorieux testament,
Qu’il fallut édifier sans relâche, sans trêve.

Son rôle terminé, c’est alors qu’elle s’en fut,
Bien au-delà des mers, par vallées et montagnes,
Avec mère nature comme unique compagne,
Se retirant au sein d’une grotte perdue.

Il est très dur parfois de supprimer la haine,
Quand une triste histoire abat un innocent.
Mais ainsi fut contée cette vie de tourments
De la femme perdue, adultère et sans gêne.

Il est curieux pourtant que la miséricorde
Soit offerte d’un trait à Marie Madeleine.
Est-ce par ignorance que nous traînons nos peines
Ou pour implorer Dieu afin qu’il nous l’accorde.

C’est ainsi voyez-vous que ce lot de déboires,
Peut trouver dénouement sous une autre vision.
Quand l’aveugle à la vie veut considération,
Il amasse ses biens dans une sombre gloire.

Et pourtant la nature a bien tendu la trame.
Elle laisse des indices partout où elle peut,
Il est simple à comprendre avec la grotte aux œufs
Ce qu’elle attend toujours du monde de la femme

Evitons de tomber dans le bel angélisme,
Donnant de l’espérance à tous les démunis,
Car en parlant de Dieu, il n’est pas de maudits,
Nous sommes tous géants malgré notre nanisme.

Et Marie Madeleine alors qui donc est-elle ?
Parlons-nous d’une fille ou encore d’une mère ?
Cette mère nature présente sur la terre
Qui donne à tout humain un abri sous ses ailes.

Modifions nos pensées, changeons notre regard,
Ne fermons pas les yeux sur le jeu des images,
L’intelligence est belle et quand elle n‘est pas sage,
Elle ne peut recourir à l’impossible hasard.

Une chose est certaine, car elle est vérité,
Tout ce qui est en nous, existe aussi dehors.
On ne trouvera rien en fouillant le décor,
Que l’illusion d’un rêve que notre esprit émet.

Voila que tout est dit, car tout est bon à prendre,
Si l’on tient à garder sa fausse liberté,
La mort est bien présente pour tout égaliser.
Alors que reste t-il, hors prier et attendre.

Georges Gabriel

A Marie Madeleine 25635808pgrotteauxoeufsdz6


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scribouille



Nombre de messages : 1152
Age : 62
Localisation : Dans le bleu de l'Azur
Date d'inscription : 18/08/2006

A Marie Madeleine Empty
MessageSujet: Re: A Marie Madeleine   A Marie Madeleine Icon_minitimeDim 15 Fév - 0:54

Ah ! Marie-Madeleine, que d'encre a coulé pour parler d'elle, la mettre à bas ou la glorifier, quoiqu'il en soit, c'est un personnage qui ne laisse pas indifférent, et moi je l'aime cette femme.

Il faut regarder avec les yeux de son coeur pour voir bien au-delà des apparences, mais nous ne sommes que des humains, n'est-ce pas, et ce n'est pas toujours facile pour nous qui sommes si imparfaits.

Un très beau poème.

flower

_________________
Domie sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auxcouleursdelavie.hautetfort.com
Marie

Marie

Nombre de messages : 862
Age : 64
Localisation : CHOISY-LE-ROI
Date d'inscription : 17/02/2007

A Marie Madeleine Empty
MessageSujet: Re: A Marie Madeleine   A Marie Madeleine Icon_minitimeDim 15 Fév - 10:17

Bravo pour ce bel écrit, Georges!






Toutes les femmes sont plus où moins des "Marie-Madeleine".
En cela je reconnais la mère protectrice.
"Modifions nos idées, changeons notre regard"
Cessons de porter des oeillères
De réciter toutes faites des prières
Comme des litanies, sans en connaître le sens.
Car tout est illusion, se fond dans un décor, ta voix
n'est pas ta voix, seul le bruit de deux cordes qui
émettent des sons, et tout s'ensuit dans ce cortège
aux illusions.
Aux yeux de Dieu nous sommes tous égaux, et cela
fait chaud au coeur de savoir, qu'Il ne nous place
pas dans des rangs, mais en lui nous sommes tous
au premier rang. C'est pourquoi Georges nous dit :
" Il n'y a pas de maudits " ce qui permet de penser
il n'y a pas de grands, pas de petits,
En fait c'est la grandeur
de notre foi qui nous permet de nous rapprocher
de Dieu... Le chemin est tracé !
Je me pose des questions, comme tous, et je m'en
poserais tout le temps sur ce passage sur la terre, comme
quoi même dans la mort terrestre, notre esprit reste vivant et bouillonnant.
"
Voila que tout est dit, car tout est bon à prendre,
Si l’on tient à garder sa fausse liberté,
La mort est bien présente pour tout égaliser.
Alors que reste t-il, hors prier et attendre." (Georges)

Tout est bon à prendre ? Seulement si l'on veut garder sa
" fausse liberté ", ce qui signifie en fait que tant que nous
vivrons cette vie terrestre (mort) nous devons répondre à un nombre
de critères afin de ne pas sortir du lot, ne serait-ce que " respecter
les lois" au niveau de notre travail, appliquer celles-ci tant que nous
exerçons. La " fausse liberté " est ancrée en l'homme tant que les
ornières ne sont pas aplanies, que le chemin de vérité ne s'ouvre
pas devant nous, la marche vers la vérite, qui est Dieu, puisque Dieu
à dit : " Je suis la vérité, le chemin, la vie ". D'autre ont dit "liberté, égalité, fraternité"...

" La mort est bien présente pour tout égaliser "

Je ne vais pas m'éterniser sur cette phrase ce jour, car j'ai reçu une lumière qui en dit long. Peut-être, sans doute un jour
prochain je détaillerai. Aujourd'hui je peux juste dire que j'ai compris
que maman est plus vivante en moi à présent qu'elle ne l'a jamais
été ( elle est partie vers sa " nouvelle vie " en janvier 1993. Mais
que dire...elle vit en moi...

Marie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xavierb44

xavierb44

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 14/06/2007

A Marie Madeleine Empty
MessageSujet: Re: A Marie Madeleine   A Marie Madeleine Icon_minitimeDim 15 Fév - 20:41

merci georges pour ce beau poème,
marie madeleine, la plus vraie des femmes,
qui s'humilie et se reprend,
pour reprendre sa liberté,
et de nouveau aimer,
car notre liberté dépend de notre fraternité,
l'amour est la seule prière,
qui sort de nos coeurs,
et nous ramène au néant,
du premier au dernier jour.
oui nous sommes lié au grand tout,
ainsi qu'à l'univers, qui n'est que néant ou amour.
merci georges.
xavier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georges gabriel

georges gabriel

Nombre de messages : 131
Age : 76
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 10/01/2009

A Marie Madeleine Empty
MessageSujet: Re: A Marie Madeleine   A Marie Madeleine Icon_minitimeMar 17 Fév - 3:02

Merci à Domie pour son attachement à cette femme extraordinaire.
Merci à Marie pour cet élan, superbement écrit avec ses tripes et son coeur.
Merci à Xavier de l'attention qu'il porte à Marie Madeleine.

Grand merci à tous, pour cette Femme Unique qui mérite plus que notre respect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




A Marie Madeleine Empty
MessageSujet: Re: A Marie Madeleine   A Marie Madeleine Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
A Marie Madeleine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Médaille Vierge (Piéta) et Sainte Marie Madeleine de Pazzi - XVIIème
» Marie-Madeleine
» Marie-Madeleine Hermet
» [McGowan, Kathleen] Marie-Madeleine - Livre 2: Le livre de l'Amour
» Marie-Madeleine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'envers des rimes :: VOS ECRITS :: VOS POEMES-
Sauter vers: