L'envers des rimes

accueil des poètes et des nouvelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Départ

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rodes

Rodes

Nombre de messages : 1153
Date d'inscription : 06/07/2006

Départ Empty
MessageSujet: Départ   Départ Icon_minitimeSam 26 Sep - 23:42

Départ

Je parcourais songeur un chemin de halage,
Une fraîche vapeur estompait mon contour.
La clameur des enfants s’élevait alentour,
Le soleil paressait dans son morne attelage.

L’humaine pestilence, entêtante et volage,
Régnait sur l’au-delà, tel un géant vautour,
Et guettait l’horizon du sommet de sa tour.
Où flottait un drapeau de sinistre voilage.

Un fantôme de bois glissant sur le canal
S’approcha de ma rive, éclairant son fanal,
Il ouvrit un grand œil au milieu de sa coque.

Ce regard lourd et noir, profond comme la mort,
Portait vers le néant tous les damnés du port.
Nous partîmes tous deux sur la houle équivoque.

Rodes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roman



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 22/09/2009

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeDim 27 Sep - 2:39

Un très beau "sonnet" qui gagnerait en sonorité par des mètres de longueurs égales et, en respectant la prosodie.
Mais pour un poème en vers libre, c'est très bien.

Bravo Rodes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodes

Rodes

Nombre de messages : 1153
Date d'inscription : 06/07/2006

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeDim 27 Sep - 3:23

Bonjour Roman...

Un très beau "sonnet" qui gagnerait en sonorité par des mètres de longueurs égales et, en respectant la prosodie.

Ben, la prosodie de ce sonnet est parfaite. Nous n'avons certainement pas les mêmes références en la matière. Le sonnet belge serait-il différent ? Very Happy

Rodes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roman



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 22/09/2009

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeDim 27 Sep - 4:26

Je pense que la prosodie est la même pour tous. Quand on tiens compte du e-muet....


Je/ par/cou/rais /son/geur/ un/ che/min/ de/ ha/la/ge, = 13

Un/e fraî/che/ va/peur/ es/tom/pait/ mon/ con/tour = 12 (les e-muets) doivent être élidés par le mot suivant !

....

Le/ so/leil/ pa/re/ssait/ dans/ son/ mor/ne a/tte/la/ge. = 13


L’hu/mai/ne/ pes/ti/len/ce, en/tê/tan/te et/ vo/la/ge = 13

etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodes

Rodes

Nombre de messages : 1153
Date d'inscription : 06/07/2006

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeDim 27 Sep - 4:40

Je/ par/cou/rais /son/geur/ un/ che/min/ de/ ha/la/ge, = 13

Un/e fraî/che/ va/peur/ es/tom/pait/ mon/ con/tour = 12 (les e-muets) doivent être élidés par le mot suivant !

....

Le/ so/leil/ pa/re/ssait/ dans/ son/ mor/ne a/tte/la/ge. = 13


L’hu/mai/ne/ pes/ti/len/ce, en/tê/tan/te et/ vo/la/ge = 13

A la fin du vers le 'e' n'est pas décompté. Soyez gentil de retourner à l'étude ! Merci !

Rodes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodes

Rodes

Nombre de messages : 1153
Date d'inscription : 06/07/2006

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeDim 27 Sep - 4:57

Extrait d'un site expliquant la versification aux enfants :


L'e ne compte pas à la fin du vers:

Quand nous habitions tous ensemble 8 Quand nous habitions tous ensembl'

Sur nos collines d'autrefois, 8 Sur nos collines d'autrefois,

Où l'eau court,où le buisson tremble 8 Où l'eau court,où le buisson trembl'

Dans la maison qui touche aux bois... 8 Dans la maison qui touch'aux bois...

Victor Hugo

référence du site :

http://jardindenfants.chez.com/versification.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roman



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 22/09/2009

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeDim 27 Sep - 5:52

L'"e" ne compte pas à la fin du vers: VRAI

Je connais le site de versification pour enfants. Même si vous en doutez.

Mais connaissais-vous le Traité (POUR ADULTES) de Prosodie classique de Gille SORGEL ?

Je vous le conseil, vous serez moins superbe ensuite, jeune homme !
A moins qu'apprendre n'est plus de votre âge.


http://www.sorgel.com/

Inutile de me répondre vous être trop arrogant quand on souligne amicalement une erreur, que tous, nous pouvons faire. Vous n'êtes pas Hugo n'est-ce pas, moi non plus.

Un forum, devrais-être un lieu entre-aide et pas un lieu de mépris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodes

Rodes

Nombre de messages : 1153
Date d'inscription : 06/07/2006

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeDim 27 Sep - 6:26

Mais connaissais-vous le Traité (POUR ADULTES) de Prosodie classique de Gille SORGEL ?

Ce que je sais c'est que Gilles prend 's' à la fin . En outre, on écrit "connaissez-vous" et non "connaissais-vous".

Je vous le conseil, vous serez moins superbe ensuite, jeune homme !
A moins qu'apprendre n'est plus de votre âge.


On écrit " je vous le conseille " et non "je vous le conseil".On dit
"à moins qu'apprendre ne soit plus de votre âge" et non " a moins qu'apprendre n'est plus de votre âge".

Rodes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roman



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 22/09/2009

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeDim 27 Sep - 6:43

Voyez-vous, Monsieur, j'ai pu enfin vous faire jubiler pour avoir pu trouver un os à ronger. Ces fautes ont été faites sciemment pour connaître votre réaction de gamin.
Mais, vous avez passé sur l'essentiel pour saisir l'accessoire.

Inutile de répondre, je vous ignore dès à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodes

Rodes

Nombre de messages : 1153
Date d'inscription : 06/07/2006

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeDim 27 Sep - 7:40

Voyez-vous, Monsieur, j'ai pu enfin vous faire jubiler pour avoir pu trouver un os à ronger. Ces fautes ont été faites sciemment pour connaître votre réaction de gamin.

Ben alors, je ne sais pas qui est le plus gamin des deux !


Mais, vous avez passé sur l'essentiel pour saisir l'accessoire.

C'est quoi, l'essentiel ? Les plus grands penseurs se sont cassé les dents sur cette notion alors, vous ! Bon allez , du vent , je vous ai assez lu !

Rodes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roman



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 22/09/2009

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeDim 27 Sep - 7:55

Ce n'est pas votre politesse qui vous étouffe, c'est évident.
L'essentiel, Monsieur, c'est l'humilité ! Elle vous manque cruellement. Elle vous occasionnera bien des surprises désagréables dans votre vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodes

Rodes

Nombre de messages : 1153
Date d'inscription : 06/07/2006

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeDim 27 Sep - 22:23

Ce n'est pas votre politesse qui vous étouffe, c'est évident.

Vous devriez savoir que nous vivons dans un monde impitoyable ! Je pense avoir déjà fait assez de concessions à la bêtise, alors stop !

L'essentiel, Monsieur, c'est l'humilité ! Elle vous manque cruellement. Elle vous occasionnera bien des surprises désagréables dans votre vie.

Je sais rester humble avec qui me surpasse, ce qui n'est pas votre cas, bien évidemment .

Rodes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EncoreUn

EncoreUn

Nombre de messages : 533
Age : 77
Localisation : Cévennes Gardoises
Date d'inscription : 20/09/2005

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeDim 27 Sep - 23:03

Rodes, je voudrais te dire, après avoir lu cet échange, que ce sonnet n'a rien à se reprocher du point de vue de la métrique.
J'avoue ne pas avoir compris grand chose aux reproches faits. Je voudrais copier ici , si tu le permets, un petit texte expliquant les divers types de poésie aux débutants. ce petit texte est de la plume d'un poète trés âgé de mes amis. Je n'y trouve que des qualités de clarté.

VOICI :



I - Poésie Classique

Toutes les régles sont exigées.

- Vers réguliers, rimes riches(et non consonnances), pas de singulier rimant avec un pluriel, consonnes d'appui et finales (ou leurs équivalences), constructions ou alternances respectées.
- Les hiatus, rejets, enjambements, répétitions, non-élision du "e" muet, échos des alexandrins, synéréses pour diérèses, orthographe fantaisiste sont sanctionnés.
- Tout cela en gardant l'envolée poétique indispensable.
- Soigner la chute dans le sonnet ( obligatoirement de forme : ABBA ABBA CCD EDE)

II - Poésie Néo-Classique

Les règles s'assouplissent pour entériner le langage moderne, mais ce n'est pas le fourre-tout de la poésie classique négligée, le refuge de la facilité.

- Le vers doit rester régulier : garder une rime acceptable pour l'oreille. L'association d'une rime au singulier avec une rime au pluriel s'admet une fois par poème, pas plus.
- le "e" muet non élidé, au singulier comme au pluriel doit s'éviter à la césure :

EX : Dans la rue Quincampoix, Julie, la mal aimée (OUI) mais pas : " Elle arpentait la rue, Julie, la mal aimée"

- L'hiatus résultant du choc de deux voyelles de même tonalité est le seul non pardonné :

EX : Il chanta à la messe (NON)

Il chanta aux obsèques (OUI)

- La diérèse s'efface devant l'usage courant, quand celui-ci ne dissocie plus la diphtongue : hier ou hi-er (les deux !)

- Enjambements et rejets doivent être élégants pour être admis.

III - Poésie Libre

C'est celle de La Fontaine, gardant les rimes, mais prenant des libertés dans la métrique !

IV - Poésie libérée

Elle n'a plus ni rimes ni rythme de construction. Elle doit donc exclure l'herméticité et le charabia pseudo-intellectuel inaccessible au commun des mortels.
Elle doit aussi s'appuyer sur la musique des mots et l'originalité des images, trouver des formes inédites. Ce n'est pas aussi simple qu'il y parait et l'impulsion ou la spontanéité d'expression sont rarement suffisants pour sortir des sentiers battus. Comme les autres formes, la poésie, dite libérée demande de la rigueur, de la clarté et de l'émotion.


Bien qu'il ne voie pas ce texte, vu qu'il n'a ni ordinateur, ni internet, merci beaucoup, mon ami Léon.

_________________
Avec mes amitiés
Je reviendrai.

Alain
Textes déposés - Copie interdite
Départ Site_a10
Départ Textes10
Départ Banniereversamoibz3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macevenne.free.fr
Rodes

Rodes

Nombre de messages : 1153
Date d'inscription : 06/07/2006

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeDim 27 Sep - 23:29

Bonjour Alain...

Rodes, je voudrais te dire, après avoir lu cet échange, que ce sonnet n'a rien à se reprocher du point de vue de la métrique.

Je le sais bien.

J'avoue ne pas avoir compris grand chose aux reproches faits.

Cet écart est simplement dû à des connaissances mal ou non assimilées.

Je voudrais copier ici , si tu le permets, un petit texte expliquant les divers types de poésie aux débutants. ce petit texte est de la plume d'un poète trés âgé de mes amis. Je n'y trouve que des qualités de clarté.

Oui, rien ne remplace la vieille école , celle de la clarté, de la discipline et du sérieux.

Soigner la chute dans le sonnet ( obligatoirement de forme : ABBA ABBA CCD EDE)

Nous pouvons y a jouter la forme marotique
ABBA ABBA CCD EED

Merci et à plus !

Rodes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EncoreUn

EncoreUn

Nombre de messages : 533
Age : 77
Localisation : Cévennes Gardoises
Date d'inscription : 20/09/2005

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeDim 27 Sep - 23:35

Oui c'est le cas de ton sonnet !

_________________
Avec mes amitiés
Je reviendrai.

Alain
Textes déposés - Copie interdite
Départ Site_a10
Départ Textes10
Départ Banniereversamoibz3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macevenne.free.fr
roman



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 22/09/2009

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeLun 28 Sep - 0:30

En poésie classique, le (e) muet doit être élidé avec le mot suivant. C'est la règle. Ce qui n'a pas été fait dans le cas d'espèce quoi que vous souteniez. Si vous élidez pour être conforme à la règle, le nombre de syllabe est modifié.

Une petite remarque n'a jamais tué personne, sauf les intolérants.

Je vous remercie pour votre incompréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EncoreUn

EncoreUn

Nombre de messages : 533
Age : 77
Localisation : Cévennes Gardoises
Date d'inscription : 20/09/2005

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeLun 28 Sep - 1:20

roman a écrit:
En poésie classique, le (e) muet doit être élidé avec le mot suivant. C'est la règle. Ce qui n'a pas été fait dans le cas d'espèce quoi que vous souteniez. Si vous élidez pour être conforme à la règle, le nombre de syllabe est modifié.

D'accord ! Mais où cela existe t-il dans le sonnet en question ? Veuillez éclairer ma lanterne ?
Merci de votre compréhension de ma demande.

_________________
Avec mes amitiés
Je reviendrai.

Alain
Textes déposés - Copie interdite
Départ Site_a10
Départ Textes10
Départ Banniereversamoibz3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macevenne.free.fr
roman



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 22/09/2009

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeLun 28 Sep - 2:41

Départ

Je parcourais songeur un chemin de halage,
Une fraîch'/ vapeur estompait mon contour. e pas élidé.
La clameur des enfants s’élevait alentour,
Le soleil paressait dans son morne attelage. ok

L’humaine pestilence, entêtante et volage, ok
Régnait sur l’au-delà, tel un géant vautour,
Et guettait l’horizon du sommet de sa tour.
Où flottait un drapeau de sinistr'/ voilage. e pas élidé

Un fantôm'/ de bois glissant sur le canal e pas élidé
S’approcha de ma rive, éclairant son fanal, ok
Il ouvrit un grand œil au milieu de sa coque.

Ce regard lourd et noir, profond comme la mort,
Portait vers le néant tous les damnés du port.
Nous partîmes tous (à) deux sur la houle équivoque. Pourquoi pas (à)

Les mots se terminant par un (e) muet ont été vérifié dans le Littré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EncoreUn

EncoreUn

Nombre de messages : 533
Age : 77
Localisation : Cévennes Gardoises
Date d'inscription : 20/09/2005

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeLun 28 Sep - 3:14

Elider le (e) n'est indispensable qu'A LA CESURE !

Vous êtes sur une fausse voie.

Very Happy Very Happy

_________________
Avec mes amitiés
Je reviendrai.

Alain
Textes déposés - Copie interdite
Départ Site_a10
Départ Textes10
Départ Banniereversamoibz3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macevenne.free.fr
EncoreUn

EncoreUn

Nombre de messages : 533
Age : 77
Localisation : Cévennes Gardoises
Date d'inscription : 20/09/2005

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeLun 28 Sep - 3:18

J'ajoute une strophe célèbre de Baudelaire où, avec votre compte, ce poète hors norme aurait -au moins- deux vers de faux !

Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle

Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis,

Et que l'horizon embrassant tout le cercle

Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits ;

_________________
Avec mes amitiés
Je reviendrai.

Alain
Textes déposés - Copie interdite
Départ Site_a10
Départ Textes10
Départ Banniereversamoibz3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macevenne.free.fr
Rodes

Rodes

Nombre de messages : 1153
Date d'inscription : 06/07/2006

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeLun 28 Sep - 3:52

En voici un autre de Baudelaire qui devriendrait boîteux avec le décompte de notre bon Roman.

Allégorie
C'est une femme belle et de riche encolure,
Qui laisse dans son vin traîner sa chevelure.
Les griffes de l'amour, les poisons du tripot,
Tout glisse et tout s'émousse au granit de sa peau.
Elle rit à la Mort et nargue la Débauche,
Ces monstres dont la main, qui toujours gratte et fauche,
Dans ses jeux destructeurs a pourtant respecté
De ce corps ferme et droit la rude majesté.
Elle marche en déesse et repose en sultane;
Elle a dans le plaisir la foi mahométane,
Et dans ses bras ouverts, que remplissent ses seins,
Elle appelle des yeux la race des humains.
Elle croit, elle sait, cette vierge inféconde
Et pourtant nécessaire à la marche du monde,
Que la beauté du corps est un sublime don
Qui de toute infamie arrache le pardon.
Elle ignore l'Enfer comme le Purgatoire,
Et quand l'heure viendra d'entrer dans la Nuit noire
Elle regardera la face de la Mort,
Ainsi qu'un nouveau-né, - sans haine et sans remords.

Charles Baudelaire (1821- 1867)


Rodes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roman



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 22/09/2009

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeLun 28 Sep - 4:39

EncoreUn a écrit:
Elider le (e) n'est indispensable qu'A LA CESURE !

Vous êtes sur une fausse voie.

Very Happy Very Happy


Vous avez raison.

Je me suis trompé, je vous présente mes excuses.

Je quitte ce forum car il est inadmissible d'être insulté, moqué par un membre qui se croit tout permis.

Roman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EncoreUn

EncoreUn

Nombre de messages : 533
Age : 77
Localisation : Cévennes Gardoises
Date d'inscription : 20/09/2005

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeLun 28 Sep - 4:41

roman a écrit:
EncoreUn a écrit:
Elider le (e) n'est indispensable qu'A LA CESURE !

Vous êtes sur une fausse voie.

Very Happy Very Happy


Vous avez raison.

Je me suis trompé, je vous présente mes excuses.

Je quitte ce forum car il est inadmissible d'être insulté, moqué par un membre qui se croit tout permis.

Roman

Ne prenez pas la mouche. Restez ! Quand on se trompe avec bonne foi, on a droit à tous les égards !
Si ça peut vous consoler, je me suis trompé de nombreuses fois dans les méandres des règles de a prosodie !
Ce n'est pas du tout évident à maîtriser.

_________________
Avec mes amitiés
Je reviendrai.

Alain
Textes déposés - Copie interdite
Départ Site_a10
Départ Textes10
Départ Banniereversamoibz3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macevenne.free.fr
Rodes

Rodes

Nombre de messages : 1153
Date d'inscription : 06/07/2006

Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitimeLun 28 Sep - 8:03

Je quitte ce forum car il est inadmissible d'être insulté, moqué par un membre qui se croit tout permis.

Et où irez-vous ? L'hiver arrive avec son cortège d'avanies et il n'est pas bon d'être SFF* par ces temps hostiles. Allons, un peu d'humilité, que diable !

SFF=Sans Forum Fixe

Rodes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Péneau

Natacha Péneau

Nombre de messages : 1684
Date d'inscription : 26/09/2005

Départ Empty
MessageSujet: Départ   Départ Icon_minitimeLun 28 Sep - 8:57

Cher Rode
je viens de tomber sur cet échange ...

Pour moi il n'y a qu'une seule chose qui compte c'est le talent,

avoir envie de relire le poème déjà lu, être profondément émue à sa lecture.

Encore UN mon ami a dit tout ce qu'il avait a dire...
moi je marche à l'émotion et non à la calculette quand je lis un poème.

avec toute mon amitié

Natacha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natacha-peneau.fr
Contenu sponsorisé




Départ Empty
MessageSujet: Re: Départ   Départ Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Départ
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» GROSSE ERREUR de ma part ! HELP me plz ! :(
» Avant Première Harry Potter 7 - part 2 - London
» Faire certifier une photocopie avant le départ de l'original
» La Sonata de Ulysse Nardin, une montre à part. >>>
» Quelque part dans le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'envers des rimes :: VOS ECRITS :: VOS POEMES-
Sauter vers: