L'envers des rimes

accueil des poètes et des nouvelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Je suis d'un temps passé

Aller en bas 
AuteurMessage
EncoreUn

EncoreUn

Nombre de messages : 533
Age : 77
Localisation : Cévennes Gardoises
Date d'inscription : 20/09/2005

Je suis d'un temps passé Empty
MessageSujet: Je suis d'un temps passé   Je suis d'un temps passé Icon_minitimeJeu 8 Oct - 21:11

Je suis d'un temps passé




Je suis d'un temps passé, celui des vieilles lunes.

Du temps que l'on croyait avoir un avenir,
Du temps où n'avoir pas le moindre souvenir
Etait, de tous les maux, la plus grande infortune.

Ores donc, maintenant, rien n'a jamais de source.
Tout vient ex nihilo, et d'un seul coup, tout seul,
On extrait du néant un univers de course
Où l'on passe en six mois du berceau au linceul.

Nous n'avons pas le temps d'écrire notre histoire.
Nul ne sait d'où il vient, mais nous allons partout
Agiter nos néants sans soigner nos mémoires,
Guignols dégingandés dans un monde de fous.

Guignols, hochets, pantins, burlesques mais sinistres,
Eructant des chansons au lieu de les chanter,
Hantés de medias imbéciles et cuistres,
Funestes histrions, cervelles déjantées.

Loups cerviers déguisés en moutons de Panurge,
Viveurs désabusés, cupides et voyous,
Politiciens véreux et savants thaumaturges,
Nous sommes bien servis en vrais ou faux gourous.

Le futur, de nos jours, s'appelle prospective.
Le passé, c'est au plus quarante ans d'intérêt.
Au delà, c'est manie d'une âme maladive.
Le temps de nos papés, qu'il repose en secret !

Il suffit de monter notre rien au pinacle,
De l'insignifiant en faire tout un plat,
Adorer sans répit les nuls du tabernacle,
Vénérés aujourd'hui, demain au débarras.

D'ailleurs ces illettrés liraient-ils nos grimoires ?
Les lettres d'autrefois sont mises au placard.
On ne peut décréter le devoir de mémoire
Pour les rustres que sont ces humains de hasard.

Je suis d'un temps passé, retranché dans ma tête,
Guettant à l'horizon les hordes de braillards
Dont le seul maître mot est de faire la Fête,
Qui ont le crâne empli de vide et de brouillard.

Et pourtant, croyez-le, je n'ai pas de rancune,
Je ne fais qu'un constat, mais l'échec est patent.
D'ailleurs, est-ce un échec ou un signe des Temps ?

Je suis d'un temps ancien, celui des vieilles lunes...

_________________
Avec mes amitiés
Je reviendrai.

Alain
Textes déposés - Copie interdite
Je suis d'un temps passé Site_a10
Je suis d'un temps passé Textes10
Je suis d'un temps passé Banniereversamoibz3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macevenne.free.fr
Natacha Péneau

Natacha Péneau

Nombre de messages : 1684
Date d'inscription : 26/09/2005

Je suis d'un temps passé Empty
MessageSujet: Je suis d'un temps passé   Je suis d'un temps passé Icon_minitimeSam 10 Oct - 4:55

Et pourtant, croyez-le, je n'ai pas de rancune,
Je ne fais qu'un constat, mais l'échec est patent.
D'ailleurs, est-ce un échec ou un signe des Temps ?

Je suis d'un temps ancien, celui des vieilles lunes...
_________________

Comme c'est bien dit !...Je ne ressens pas le temps comme toi...mais j'aime t'entendre en parler...
Merci toute mon amitié, bonne journée
Natacha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natacha-peneau.fr
 
Je suis d'un temps passé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Curiosités : Écrits du temps passé
» Le Temps : Passé Présent et Futur
» [débat] Temps passé au modélisme
» comme tout le monde j'y suis passé...
» J'suis dépassée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'envers des rimes :: VOS ECRITS :: VOS POEMES-
Sauter vers: