L'envers des rimes

accueil des poètes et des nouvelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Camille Claudel

Aller en bas 
AuteurMessage
Cécile



Nombre de messages : 357
Localisation : Val de Sambre B
Date d'inscription : 26/09/2005

Camille Claudel Empty
MessageSujet: Camille Claudel   Camille Claudel Icon_minitimeSam 22 Juil - 15:26



Camille Claudel Camilleclaudel


Camille Claudel

(terza rima)


Vous en souvenez-vous, quand la première fois,
Tremblant de tout mon être et de toutes les fièvres,
J’entrais à votre cours, le cœur serré d’émois ?

Le désir fulgurant se pressait sur nos lèvres
Et les mots contenus dans un discours badin,
Les chairs que nous sculptions au dégoût de ces mièvres ;

Le Tout-Paris pincé, dans son esprit mondain,
Vous en souvenez-vous, nous faisait beaucoup rire ?
Et puis, entre vos doigts, mon cher Maître Rodin,

Mon corps altier et fier, dans la nuit qui soupire,
S’alanguissait soudain, meurtri de sa douleur ;
Jusqu’à la folle étreinte où portait le délire,

Où je n’étais plus moi, sous le joug modeleur
De votre corps et moi, pétris comme les glaises.
Mon âme s’envolait rencontrer votre ampleur

Au-delà de nos mers, leurs abruptes falaises…

Charleroi, dimanche 17 août 2003.

© Cécile Verhaever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.dromadaire.com/Muse_Deesse/aa.html
Rodes

Rodes

Nombre de messages : 1153
Date d'inscription : 06/07/2006

Camille Claudel Empty
MessageSujet: Re: Camille Claudel   Camille Claudel Icon_minitimeSam 22 Juil - 23:15

Bonjour Cécile...

Je ne connaissais pas le "terza rima". L'impair vertical laisse la même impression que l’autre, celle d'inachevé, de points de suspension. Ceci dit, la fin de vie pathétique de Camille se prêtait bien à la rugosité de cette forme. La passion mène inévitablement au drame et seuls les gens tièdes peuvent espérer un bonheur linéaire et pérenne.

Bonne journée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Péneau

Natacha Péneau

Nombre de messages : 1684
Date d'inscription : 26/09/2005

Camille Claudel Empty
MessageSujet: Camille Claudel   Camille Claudel Icon_minitimeDim 23 Juil - 7:09

Une vie sans passion me semble fade ! Mais être maître de sa folie la briser à temps, revivre encore...etc
Merci pour ton poéme, chère Cécile,
amicalement
Natacha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natacha-peneau.fr
EncoreUn

EncoreUn

Nombre de messages : 533
Age : 77
Localisation : Cévennes Gardoises
Date d'inscription : 20/09/2005

Camille Claudel Empty
MessageSujet: Re: Camille Claudel   Camille Claudel Icon_minitimeDim 23 Juil - 8:42

Ouh ! là là que c'est beau ça, Cécile !!!

Et puis je ne connaissais pas le terza rima ! C'est beau et je vais voir ça de près !

Amitiés

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macevenne.free.fr
Cécile



Nombre de messages : 357
Localisation : Val de Sambre B
Date d'inscription : 26/09/2005

Camille Claudel Empty
MessageSujet: Re: Camille Claudel   Camille Claudel Icon_minitimeDim 23 Juil - 9:35



Bonsoir Rodes,

Voici une page instructive sur diverses formes de poèmes, vous y trouverez la terza rima.
Je suis très proche de vos idées, concernant la passion et le bonheur.
Merci pour votre commentaire.

Cécile

http://www.anthologie.free.fr/traite/traite04_03.htm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.dromadaire.com/Muse_Deesse/aa.html
Cécile



Nombre de messages : 357
Localisation : Val de Sambre B
Date d'inscription : 26/09/2005

Camille Claudel Empty
MessageSujet: Re: Camille Claudel   Camille Claudel Icon_minitimeDim 23 Juil - 9:38



Bonsoir et merci, chère Natacha. Je crois avoir encore des choses à dire,
à faire, à écrire surtout... Alors, je ne me laisserai pas sombrer dans la folie Wink

Mon amitié

Cécile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.dromadaire.com/Muse_Deesse/aa.html
Cécile



Nombre de messages : 357
Localisation : Val de Sambre B
Date d'inscription : 26/09/2005

Camille Claudel Empty
MessageSujet: Re: Camille Claudel   Camille Claudel Icon_minitimeDim 23 Juil - 9:45



Bonsoir Alain,

Je suis heureuse qu'un tel connaisseur apprécie ce texte, heureuse aussi
de t'avoir fait connaître une forme de poème, toi qui en as écrit tellement !
Merci pour ton commentaire et ta lecture.

Amitié

Cécile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.dromadaire.com/Muse_Deesse/aa.html
Rodes

Rodes

Nombre de messages : 1153
Date d'inscription : 06/07/2006

Camille Claudel Empty
MessageSujet: Re: Camille Claudel   Camille Claudel Icon_minitimeDim 23 Juil - 9:52

Oui, Cécile; sitôt lu votre texte, je suis allé faire des recherches sur cette forme poétique. J'en ai désormais compris la structure. Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morine

Morine

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 25/09/2005

Camille Claudel Empty
MessageSujet: Bonjour Cécile,   Camille Claudel Icon_minitimeDim 23 Juil - 9:54

Merci pour cette découverte. J'aime beaucoups ce rythme, cette respiration...

Un bel écrit, bravo.

Amitiés,

Morine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cécile



Nombre de messages : 357
Localisation : Val de Sambre B
Date d'inscription : 26/09/2005

Camille Claudel Empty
MessageSujet: Re: Camille Claudel   Camille Claudel Icon_minitimeDim 23 Juil - 10:17



Merci à toi aussi, Morine. L'intensité que tu as mise dans ton
texte m'a rappelé ce que j'ai ressenti en écrivant le mien.

Amicalement

Cécile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.dromadaire.com/Muse_Deesse/aa.html
Contenu sponsorisé




Camille Claudel Empty
MessageSujet: Re: Camille Claudel   Camille Claudel Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Camille Claudel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Camille Claudel
» Pavillon Camille Claudel - Création Romane 2013
» Camille Claudel 1915
» Camille Claudel 1915
» Camille Claudel [Sculpture]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'envers des rimes :: VOS ECRITS :: VOS POEMES-
Sauter vers: