L'envers des rimes

accueil des poètes et des nouvelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Des matins comme celui-là.

Aller en bas 
AuteurMessage
chrissette

chrissette

Nombre de messages : 136
Age : 56
Localisation : Au coeur de la campagne creusoise
Date d'inscription : 17/08/2006

Des matins comme celui-là. Empty
MessageSujet: Des matins comme celui-là.   Des matins comme celui-là. Icon_minitimeSam 21 Oct - 1:48

Des matins comme celui-là.


Il est des matins comme celui-là
où l'on aimerait crier, mais on ne peut pas
la peur s'arrache aux tripes
comme un vieux papier froissé
une envolée qui irrite
sans trajectoire ni but,
et on y revient.

Il est des mots comme ceux-là
qu'on ne peut taire, on ne sait pourquoi
d'ailleurs
ils coulent tel un canal le long d'un chemin de halage
tel une rivière qui rêverait à des accents de torrent.

Et dans un virage, alors qu'on ne croit en rien
soudain, le drapeau s'agite
sur le pont
l'air est là, émouvant et tacite
à nous souffler le pourquoi.

Et on se lance dans une danse
étonnante légèreté
qui nous cueille les jambes et nous délie les poignets
des saccades, on tressaute, on gigote,
nouvelle née.

Il est des matins comme celui-là
où la poussière des anges
laisse un sourire sur le parquet,
la nuit enchevêtrée d'or et d'orange
met l'étincelle à l'envie de dire
loin des franges des souvenirs.

Il est des vers comme ceux-là
déguisés en dimanche
chaussures laquées et jupette blanche
dans l'allée des marronniers.
Une bosse par-ci, une bosse par-là
le front de la petite
on la taquine,on la fait fuir
mais elle revient des années plus tard
elle suit au pas.

Il est des cris comme ceux-là
qui ouvrent le coeur, les barreaux, la cage
quand la tristesse fait rage
et que le ventre fait mal.

Il est des coups comme ceux-là
laissés au marteau,à la guerre
quand l'enclume caresse la plume
pour la saigner,
sans la blesser.

Elle vous répond dans la misère
et la lutte contre le non,
elle crie le oui
elle en est fière
de pouvoir crier enfin son nom.

Il est des matins, qu'on se le dise
tissés à la lumière des étoiles
emmaillottés comme une friandise
à attendre qu'on lève le voile.

Il y a une langue qui pourlèche
une autre qui pourfend
la mienne tantôt revêche, tantôt rebelle
allume la mêche et dynamite le temps,
belle et brûlante comme un bâtonnet d'encens,
abrupte et souveraine comme une falaise près de Fécamp,
douce et timide comme une feuille dans le vent.

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrissette.canalblog.com
 
Des matins comme celui-là.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hobbyzone, Le Millennium NTU.
» [AIDE] Utiliser son téléphone comme clé 3G+
» Holga D. comme... Digital
» Le riz comme au Chinois du coin.
» [AIDE] Utiliser le hd2 comme modem avec la connexion Wifi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'envers des rimes :: VOS ECRITS :: VOS POEMES-
Sauter vers: