L'envers des rimes

accueil des poètes et des nouvelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Hommage

Aller en bas 
AuteurMessage
Rodes

Rodes

Nombre de messages : 1153
Date d'inscription : 06/07/2006

Hommage Empty
MessageSujet: Hommage   Hommage Icon_minitimeSam 20 Jan - 22:25

Hommage Trotzier8an


Hommage


Tu tirais ta vie comme l'aurait fait,
De son rein puissant, de son flanc usé,
Percheron du temps ou vieux Boulonnais,
Baissant le regard aux sillons mouillés.

Moi, j'ignorais tout des peines du champ
Que taisent si bien ces hommes de terre
Aux mains fissurées d'hivers saisissants,
Aux coeurs endurcis de pas solitaires.

Tu priais les dieux tel un vagabond,
Ne cherchant plus rien mais croyant toujours
Qu'au-delà des bois et de l'horizon
Ondulaient, au soir, des fées de l'amour.

Je ne savais rien de tous ces mirages,
Et de l'infinie force de la vie
Qui nous meut encore après les outrages,
Pesants de larmes et trempés de pluie.

Tu jouais encore à jeter en l'air
Dépits en fétus et feuilles mourantes,
Rêvassant au creux d'un lit sans rivière
Et riant du ciel aux voûtes pesantes.

Moi, j'avais maudit l'ombre sans promesse
Et qui nous revient comme un coeur trop lent,
Battant d'une même et longue tristesse,
Etirant sa peine au bord du couchant.

Toi, tu cheminais au bout d'une canne,
Au bout d’un chemin, au fond de la nuit,
Entraînant ta lourde cape diaphane
Et lançant aux morts un dernier défi.

Moi, je suis resté au pied du talus,
Les yeux dans le sang et l'âme aux enfers,
Cherchant à l'Autan ces voix inconnues
Que soufflent parfois les tombes amères.


Rodes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hommage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hommage à Henri, mon grand-père maternel
» Vent de novembre (hommage à Guillaume Apollinaire)
» hommage à cochonfucius
» Expo 1 : Hommage à M.Salem Krima
» Hommage à un chasseur du 11° BCP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'envers des rimes :: VOS ECRITS :: VOS POEMES-
Sauter vers: